La banane en ayurvéda

Ha…la banane… On l’aime ou on ne l’aime pas. Certains sont pleins d’énergie après une seule, d’autre se sentent ralentit et d’autres la détestent! Puisqu’on est tous différent, nos goûts et nos envies aussi! En ayurvéda, la banane est un fruit bien apprécié. Pratique, la banane est enveloppée d’une peau qui la protège de bien des ennuis.Pour cette raison, elle constitue une collation idéale à mettre dans le sac.

La banane est un fruit aux nombreuses propriétés thérapeutiques. Ses principales vertus se situent dans sa teneur en magnésium et potassium et de son action sur l’intestin. Il est malheureusement bien courant d’entendre des gens dire « la banane me constipe ». Hors, une banane ne constipera uniquement si elle est consommé à peine mûre. Une banane se mange mûre! C’est-à-dire quand elle est jaune avec de légère tâches noire parfois. Sa chaire est supposée être tendre, odorante et jaune. Une banane à point est un cadeau pour les intestins. Son goût sucré et sa légère note d’astringence vont aider à éliminer les déchets en stagnation dans l’intestin, surtout si vous ajoutez une petite pincée de cannelle ou de cardamome dessus. 🙂

La banane se consomme donc mûre et, puisqu’elle est un fruit, on la mangera en dehors des repas ou alors, quand l’estomac est vide. Elle peut être consommée avec des fruits de sa même famille, c’est-à-dire des fruits doux comme la pomme mûre, la poire mûre, la mangue mûre et sucrée, etc.

Informations nutritionnels de la banane
  • Riche en magnésium et potassium
  • Favorise le transit intestinal
  • Régule la pression sanguine
Portait de la banane (à maturité) selon l’ayurvéda
  • Rasa (goût) : madhura (sucré) et astringent (kasaya) selon la maturité
  • Gunas (qualités) : froid, lourd, onctueux, stable
  • Virya (effet chaud ou froid pendant la digestion) : Froid
  • Vipaka (effet lorsque excrété du côlon) : madhura (sucré)
  • Prabhava (cause inconnue): N.A.
  • Consommation idéale : en été

 

La banane pour Vata

Vata aura grand bénéfice à manger des bananes. Il devra les choisir mûres au risque de souffrir de constipation avec ces bananes légèrement croquantes. Ainsi, en collation, il pourra soupoudrer sa banane de cannelle ou même de cardamome. En ayurvéda, il n’est pas rare de cuire ses fruits, donc Vata pourra légèrement faire chauffer ses rondelles de bananes dans un peu d’eau et manger cette collation à la cuillère.

La banane pour Pitta

Pour Pitta, la banane est sucré, nourrissante et refroidissante. Autant dire qu’elle est parfait pour lui! Il est celui des trois doshas qui en profitera le mieux. Aucune transformation ne sera nécessaire pour lui.

 

La banane pour Kapha

La banane est malheureusement trop sucré, molle et refroidissante pour Kapha. Il devra l’éviter surtout s’il est congestionné car la banane est source de mucus et de congestion! Une moitié de banane légèrement moins mûre et donc plus astringente, saupoudrer d’épices chauffantes en poudre (cannelle, gingembre, cardamome, noix de muscade…) pourra convenir à Kapha, s’il tient tant à en manger.

 

Published by

Jenny Adama

Auteure de la Bible des régimes et du Petit livre bleu du bleuet, Jenny Solmy a terminé ses études en naturopathie en 2014 à Montréal. Dîplomée en cuisine et pâtisserie, elle s'est toujours passionnée pour l'ayurvéda et les médecines traditionnelles. En 2013, elle obtient son dîplome en Nutrition ayurvédique auprès de l'International Academy of Ayurved à Pune en Inde et approndi ses études à Montréal à l'Espace Ayurvéda, où elle enseigna en plus de faire des consultations ayurvédiques. Jenny enseigne la nutrition ayurvédique depuis 2014.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.