Mal de tête en Ayurvéda

La médecine ayurvédique distingue onze types de maux de tête. Certains d’entre eux sont :

  • Un mal de tête ardhavabhedaka, qui est une migraine typique.
  • Un mal de tête suryavarta, dans lequel la douleur s’intensifie à mesure que le soleil se lève.
  • Un mal de tête shankhaka, qui est plus important dans la région temporale.
  • Un mal de tête anantavata, qui est dû à l’aggravation des trois doshas.

L’aggravation de Vata provoque toutes les douleurs et les maux de tête impliquent toujours Vata avec l’un des autres doshas ou les deux.

Signes de présence du Vata: Une aggravation de Vata provoque une douleur intense, accompagnée d’anxiété, de constipation, de manque de sommeil et de dépression. Cela peut être dû au souci et à la tension.

Signes de présence du Pitta: L’aggravation de Pitta provoque un mal de tête accompagné d’une sensation de brûlure, d’une douleur aux yeux, d’une irritabilité et d’une photophobie. Des maux de tête accompagnés de nausées, de vomissements, d’une vision floue et d’un mal de tête restreignant la moitié de la tête concernent généralement Pitta.

Signes de présence du Kapha: L’aggravation du Kapha entraîne une douleur sourde et douloureuse accompagnée d’un rhume ou d’une lourdeur à la tête.

Alimentation à adopter

Le régime anti-Vata est généralement conseillé mais tout va dépendre des symptômes, donc des doshas en déséquilibre.

  • Le matin, buvez une tisane de menthe poivrée. La menthe poivrée aide à prévenir le mal de tête.
  • Les aliments gras et lourds sont à privilégier. Les légumes racines tels que les betteraves et la patate douce équilibrent le Vata. Les saveurs sucrée, salée et acide sont à privilégier. Tous les aliments à saveur douce conviennent, mais le sucre blanc est à éliminer.
  • Ajoutez de l’ail à vos plats. Si vous avez de la difficulté à le digérer, vous pouvez le cuire et enlever le germe. C’est un bon remède contre le mal de tête.
  • Buvez beaucoup d’eau et de tisanes (menthe, fenouil).
  • Consommez des aliments frais (surtout pas froid), chauds et faciles à digérer, comme des légumes cuits longtemps à faible température, et des céréales digestes.
  • Les jus de légumes et les soupes, les fruits comme les pommes, les mangues, les papayes, les raisins, les poires et les jus de fruits sont conseillés.

Aliments déconseillés

  • Les aliments piquants sont déconseillés, car ils accélèrent le flux sanguin (augmentent Vata). Pas de saveurs amère ni astringente. Les aliments légers et froids sont à éviter. Pas de choux ou de légumineuses. Ces dernières sont riches en astringence et peuvent augmenter le Vata.
  • Les aliments secs augmenteront le mal de tête. Évitez les aliments frits, raffinés, acidulés, épicés, la viande et le chocolat. L’infusion de camomille apaise les maux de tête du soir.

Boysenberries Chia Panna Cotta

The Boysenberry is a Rubus hybrid berry and believed to have arisen from a cross between Loganberries, Raspberries and Blackberries. New Zealand is the world’s largest producer of the Boysenberry. To know more about this very unique berry, just check here.

Boysenberries have similar taste than blackberries according to me. Because I love all single kind of berries on this planet, I love boysenberries too! They are tasty and juicy! But be careful because this berry stains doesn’t come out easily!

As you maybe know, Oreo cookies are vegan! It’s why I like to use them when I cook for my vegan friends (and it was also a major ingredients for my deserts when I was vegan).

To have a panna cotta instead of a pudding, I had some agar. The basic rule is 1 teaspoon of agar powder to thicken 1 cup of liquid. Because I wanted it lightly firm, I added less. So, please note that this panna cotta is lightly firm. I don’t like the gelatin texture!

My recipe is without adding sugar but be free to add some raw cane sugar. It’s a perfect Vata summer balance recipe. It’s lightly sweet and lightly sour, because of the berries and also the kiwi. Just know that the kiwis here in New Zealand are sweet and a very little bit sour. There are very yummy!!

Boysenberry Chia Panna Cotta

Ingredients for 2 generous Panna Cotta

  • 8 Oreo cookies
  • 1,5 tablespoons coconut oil
  • 1/2 cup almond milk
  • 2 tablespoons chia seeds
  • 1/2 cup almond or coconut yogurt + 1/4 cup (for agar)
  • 3/4 cup boysenberries (frozen)
  • 1 teaspoons agar powder

With the mortar, break Oreo cookies into small pieces and ground them. Don’t need the food processor for that, ha, ha! Add the coconut oil and mix.

Prepare 2 small ramekins. Wrap each ramekin with plastic wrap. It’s to make easier to unmold. Pour the Oreo crumble into the ramekins and presse to make a regular layer. put in the fridge for 20 minutes.

In a bowl, whisk the almond milk with the chia seeds until there are no lumps. Let it rest for 5 minutes and stir occasionally.

Make a puree with the boysenberries by cooking them over medium heat. Stop to cook when you can smash the fruits with a fork.

Add the yogurt to the chia mix. Mix and add the puree.

Dissolve the agar in almond milk by bringing it to a boil over medium heat and then simmering for 2 minutes or according to the package instructions. Then stir into the boysenberries pudding until well combined.

Fill the mixture onto the Oreo crust. Refrigerate for 3-4 hours to firm up.

When ready to serve, garnish with fresh boysenberries and kiwis.

*For my Canadians friends : yep, it’s working with blueberries! And yep, some maple syrup on the top can just be extra yummy! 🙂

La viande en Ayurvéda

Les viandes, volailles, poissons et crustacés sse consomment avec modération en ayurvéda. Les chairs animales augmentent le Pitta et le Kapha, mais apaisent le Vata. La chair des animaux est bien souvent chauffante, lourde et difficile à digérer. Toutes les viandes ont un rasa doux et un anurasa astringent et parfois piquant (viandes de gibier).

Le meilleur moyen de cuisiner la viande en ayurvéda est de la cuire lentement en ragoût ou à la mijoteuse. Il est très important de consommer de la viande biologique. Les animaux d’élevages sont nourris aux hormones, antibiotiques et vivent dans des conditions indécentes pour la plupart (surtout les poulets) ce qui crée une énergie négative qui s’imprime dans leur chair. Les animaux élevés en liberté sont mieux traités.

L’ayurvéda précise que Pitta et Kapha sont augmentés à la suite de la consommation de viande. La viande est difficile à digérer pour Kapha qui a un faible et lent feu digestif. Le feu digestif de Pitta est naturellement plus fort, mais puisque la viande est très chauffante, plus de chaleur chez Pitta qui est lui-même un feu, engendre des déséquilibres. Pour ces raisons, les régimes de Pitta et Kapha sont bien souvent végétariens.

Boeuf

Le boeuf est l’une des viandes les plus chauffantes. Il conviendra à Vata dans certains cas, tels que la fatigue, la douleur musculaire et articulaire chronique. Le bœuf est également utile dans les cas de Vata absolu, de rhinite chronique, de fièvre intermittente, de toux sèche, de fatigue, d’anémie et d’amaigrissement des muscles. Il est très important pour Vata de rendre la viande de boeuf digestif en utilisant une cuisson mijotée ou en curry. Le boeuf est totalement déconseillé pour Pitta, car c’est une viande très chauffante. Le boeuf est beaucoup trop difficile à digérer pour Kapha.

Poulet

Le poulet est une des viandes les plus digestes. Il est doux, lourd et chauffant. Son collagène est facilement assimilable dans l’organisme. En cuisine ayurvédique, le poulet peut être consommé en soupe, en ragoût, rôti, ou en curry. Le bouillon de poulet est un remède utilisé en ayurvéda afin de renforcer le système immunitaire, soutenir les cellules musculaires ou encore apaiser les douleurs intestinales.

Agneau

La viande de mouton a la capacité d’augmenter les éléments Terre et Feu au niveau physique et émotionnel. Le bouillon d’os d’agneau est un remède bien connu de l’ayurvéda. Il améliore l’élasticité des tissus grâce au collagène que l’Homme aborbe facilement. En naturopathie, le bouillon d’os d’agneau est notamment un remède pour l’inflammation et les raideurs articulaires.

Porc

Le Charaka Samhitas précise qu’après avoir consommé de la viande de porc, il est nécessaire de boire une tasse d’eau chaude avec du gingembre.

Extrait du livre : Petit Guide Ayurvédique des aliments

Moon-Plant Sacrifice in Sama Vedas

The Samhita of the Sama Veda consists of a series of verses telling the story of the moon-plant sacrifice which is also named Somayaga. The Sama Veda is composed of different prayers to the deities who are supposed to honor the ceremony with their presence.

The ceremony starts by preparing the moon-plant juice. The first thing to be done is to collect the moon-plant (sarcostema viminalis) and the arani-wood in a moon-light night,  for kindling the sacred fire. The plant has to be harvest at the top of a mountain. The moon-plants must be plucked up from the roots. The juice is mixed with water, then strain and pour in a vessel. The juice, already diluted with water is further mixed with barley, clarified butter, and the flour of a grain. It is now allowed to ferment it till a spirit is formed. Only deities can drink this juice because it’s a very intoxicating liquor. Some Brahmins used to drink this juice for weeks during a special ceremony even this juice can bring to death.

0 lndra, this morning accept our sacrifice, accompanied with rice, curds, sweet cakes, and praises.

This well-pressed moon-plant juice, mixed with sour curds, is for Indra.

References : India and Its Inhabitants By Caleb Wright, 1853 / The Sa’ma Veda Traduction By J. Stevenson, 1906