Psoriasis en Ayurvéda (Ekakushtha)

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique récurrente de la peau, caractérisée par des plaques rouges et sèches recouvertes de plaques grises argentées qui s’élargissent à la périphérie. Il peut survenir n’importe où sur le corps, mais le plus souvent, il apparaît sur les genoux, les coudes, l’occiput et le sacrum. Des démangeaisons sont présentes dans la plupart des cas et, à mesure que les plaques se détachent, la peau saigne. Bien que la cause ne soit pas toujours claire, elle est souvent due à des tendances héréditaires.

Définition ayurvédique du déséquilibre

L’ayurvéda considère le psoriasis (ekakushtha) comme une maladie difficile à soigner mais néanmoins curable. Dans la compréhension ayurvédique du psoriasis, la viciation de Vata, Kapha, Pitta et Rakta dhatus sont les principaux facteurs pathologiques contribuant à sa manifestation. L’aggravation de Vata est prédominante, accompagnée d’un pitta aggravé et d’une peau sanguine altérée. Les tissus lymphatiques et musculaires du corps sont également impliqués.

Symptômes

Plaques rouges, rondes ou ovales, recouvertes d’épaisses croûtes de peaux blanches qui desquament. Situées généralement sur les coudes, les genoux, le cuir chevelu et les fesses. Ces plaques peuvent provoquer de l’inconfort, de la douleur et des démangeaisons parfois intenses.

  • Signes de présence du Vata : L’aggravation de Vata provoque beaucoup de formation de squames, avec de fortes démangeaisons et une peau très sèche.
  • Signe de présence de Pitta : L’aggravation de Pitta provoque de la fièvre, une rougeur de la peau et une sensation de brûlure.
  • Signe de présence de Kapha : L’aggravation du Kapha provoque des suintements accompagnés d’un écoulement aqueux ou léger et collant et de démangeaisons légères.

Type de régime à adopter : Régime anti-Pitta, sans gras et hypo-protidique.

Alimentation à adopter

Le régime sera riche en légumes verts et en fruits doux (pommes sucrées, poires, pêches, nectarines, melons, pastèques). En été, faire le plein de salade et d’herbes aromatiques.

L’avocat, les concombre, la banane, la noix de coco sont des aliments rafraîchissants qui conviennent.

Les céréales comme le riz, le quinoa, sont acceptées en quantité modérée. 

Boire des tisanes amères tels que le romarin, l’artichaut ou la racine de pissenlit afin d’aider le foie à nettoyer le sang.

Les aliments au rasa acide, salé et piquant sont à éviter, ainsi que les aliments chauffants. Les tomates, le citron, les vinaigres, le café, le thé, l’alcool et surtout le vin, sont strictement déconseillés.

Aucuns aliments piquants. L’ail, les oignons, le gingembre sont à éliminer de la diète.

Les aliments pro-inflammatoires tels que le lait et le gluten sont à proscrire le temps de soulager les symptômes. 

Aucunes viandes, volailles. Les crustacés tels que le homards et les crevettes sont aussi interdits.

L’alimentation sera faible en gras. La friture, les chips, les plats gras sont à éviter. Les beurres de noix également.

Les aliments vinaigrés et fermentés sont déconseillés.

Arthrite Rhumatismale en ayurvéda (Amaavata)

L’arthrite est une inflammation aiguë ou chronique accompagné d’une dégénérescence des articulations. L’arthrite aiguë peut résulter d’un traumatisme, d’infections, de la goutte ou de l’hémophilie. L’arthrite chronique est généralement due au vieillissement, à des troubles immunologiques, à des carences nutritionnelles ou à une mauvaise alimentation. Les symptômes de l’arthrite comprennent des douleurs allant de légères à sévères, des gonflements, des raideurs et des rougeurs.

Définition ayurvédique du déséquilibre

L’arthrite est une accumulation de Vata et d’Ama au niveau des articulations. L’arthrite rhumatismale est appelée Amaavata, en raison d’Ama qui survient lorsque le Vata est aggravé. Un agni faible produit des toxines dans le tube digestif, qui circulent ensuite du cœur (hridaya) et des vaisseaux sanguins dans tout le corps, provoquant des troubles du cœur et des articulations. L’arthrite rhumatismale commence dans l’estomac et se poursuit dans les articulations et le cœur.

Symptômes

Le principal symptôme de cette maladie est une douleur dans les grosses articulations. L’inflammation et la douleur migrent d’articulations en articulations. Lorsque le cœur (hridaya) est impliqué, la valve mitrale est habituellement affectée et ne ferme pas correctement. Le sang ne coule donc pas bien dans le cœur. Lorsqu’Ama est présent dans le système digestif, il ne faut pas faire d’exercice excessif, car il peut se répandre dans tout le corps et causer cette maladie

  • Symptômes Vata : Douleur aux articulation. Bruit lorsque l’articulation est pliée. Déformation progressive de l’articulation. Difficulté à la plier.
  • Symptômes Pitta : Inflammation des articulations. Sensation de chaleur et température plus élevée des régions visées.
  • Symptômes Kapha : Épanchement des articulations. Les jointures gonflent.

Type de régime à adopter : Régime d’élimination d’Ama, régime anti-Vata, régime hypoglucidique.

Alimentation à adopter

Phase 1 (phase aiguë): Pour détruire Ama pendant la phase aiguë, jeûnez pendant un à trois jours avec de l’eau tiède.

Phase 2 (phase aiguë): Ne mangez que de la soupe aux légumes tiède (carottes, céleri, navet, patate douce, chou vert) et ne buvez que de l’eau tiède ou des tisanes. Prenez également 1 cuillère à café d’huile d’amandes avec du thé à l’ail (faites mijoter 5 gousses d’ail dans 1 tasse d’eau) au coucher, jusqu’à la fin de la phase aiguë.

Phase 3 : Respecter les aliments à éviter. Aussi, l’alimentation devra être la plus digeste possible et la plus légère possible. Pour cela, la cuisson à basse température est recommandée (110°C), mais il faudra également veiller à prendre des petites portions de nourriture (laissez de l’espace dans l’estomac après chaque repas).  Agni doit être maintenu en équilibre. La soupe de riz, poulet et légumes verts cuite à basse température est conseillée. Buvez 1 tasse de jus de bouillon d’os d’agneau chaque jour, puis ajoutez 1 c. à thé de ghee au repas du soir. 

Les aliments qui augmentent vivement le Vata et le Kapha, tels que le lait, le fromage, la banane, les boissons froides, le concombre, les tomates, le café, l’alcool sont à éviter absolument. 

Il est important de diminuer sa consommation de céréales (pain, pâtes). Parfois, le gluten augmente les douleurs articulaires. Les aliments frits ainsi que les combinaisons alimentaires complexes doivent être évités.

Sauté pois chiches, kale et concombre amer

J’ai crée cette recette très simple qui s’adresse à 100% à Pitta. Plus le plat est riche en chlorophyle, plus il sera bon pour équilibrer Pitta!

Le concombre amer est plutôt méconnu alors qu’en fait, contrairement aux concombres dits « doux », c’est un légume/fruit autochtone. Les concombres sont naturellement amers.

J’adore énormément les concombres amers! Et c’est mon Pitta qui parle. Cette recette est tout simplement parfaite pour ce dosha pour les raisons suivantes : l’amertume du concombre amer assèche l’onctuosité (gras) de Pitta, les protéines des pois chiches supportent le feu de Pitta, le kale et le céleri apportent des minéraux, quant à l’avocat, il est nourrissant et refroidissant.

Indrédients pour 2 personnes

  • 5 branches de kale
  • 1 tasse de pois chiches cuits
  • 1 concombre amer
  • 3 branches de céleri
  • 1 avocat
  • 1/2 oignon (optionnel car pas nécessaire pour Pitta)
  • 1 c. à thé de graines de cumin
  • 1 c. à thé de graines de fenouil
  • Huile d’olives de qualité

Préparation

Faire revenir le concombre amer émincé avec les graines de cumin, les graines de fenouil et l’oignon émincé (optionnel).

Une fois légèrement revenu, ajouter les pois chiches, puis le kale. Mélanger. Ajuster l’assaisonnement.

Sortir du feu. Ajouter le céleri émincé et l’avocat coupé en petits morceaux.

Boisson coco-chocolat

Cette boisson coco-chocolat peut être adaptée aux trois doshas. Bien qu’elle soit composée uniquement d’aliments crus, cette recette ne refroidira pas le Vata, ni le Kapha puisque le cacao et la cannelle équilibrent la froideur de la coco et de la banane. De même, pour le Pitta, on ajustera le dosage du cacao et de la cannelle qui sont les éléments chauffants de la recette.

J’avais l’habitude de siroter cette boisson tranquillement en début de soirée estivale. Mais puisqu’elle n’est ni chauffante, ni refroidissant, cette boisson se boit en été, automne, hiver ou printemps.

En été, on mettra moins de cannelle, tandis qu’en hiver, on en ajoutera. Il est même conseillé d’ajouter 1 pincée de noix de muscade par temps froid.

Ingrédients pour 500 ml (variante tridoshique)

  • 2 c. à thé de poudre de cacao cru
  • 1/2 tasse de lait de coco biologique
  • 1 banane mûre (moyenne)
  • 1 tasse d’eau
  • 2 pincées de cannelle (ajuster selon l’envie)

Au blender, mélanger tous les ingrédients ensemble.

Variante Vata : Il est possible de chauffer le lait de coco pour calmer le Vata. Puisque le cacao est amer et que cette saveur est trop asséchant pour Vata, on pour légèrement diminuer la quantité de cacao. On pourra aussi ajouter une cuillère de miel ou de sirop d’érable à la préparation. Et si cela vous parle, ajoutez même du ghee!

Variante Pitta : On enlèvera la cannelle car elle est trop chauffant pour Pitta. Pour alourdir la boisson, on pourra ajouter plus de lait de coco que d’eau.

Variante Kapha : Dans certains cas, on pourra ajouter plus de poudre de cacao pour chauffer le Kapha. Le cacao stimulera en plus le Kapha. La banane étant stagnante, elle sera à éliminer de cette boisson. On obtiendra ainsi une boisson moins onctueuse et c’est l’effet recherché chez Kapha. Bien sûr, on ajoutera d’autres épices selon votre goût. Je conseille particulièrement la noix de muscade, le poivre noir, voire même le piment de cayenne.

How to lose weight in ayurveda

Losing weight can be a real challenge. Some people succeed easily, while others have great difficulty losing weight. In Ayurveda, this difference is explained in particular by the constitution of people, their doshas. Indeed, in people with strong Vata dominance, weight loss is easier than in people with Kapha dominance. Since each individual is different in Ayurveda, it is very important to adapt to the diet when you want to lose weight. Before seeing how to lose weight with Ayurveda, it is important to understand how the body works in cases of excess weight and obesity according to the ancient medicine of Ayurveda.

loose weight ayurveda

Understanding Overweight

Overweight or obesity (Sthaulya) is a common metabolic disorder and one of the oldest documented diseases. In Ayurveda, from 1500 BC AD, Charaka Samhita describes overweight as a disorder of fat metabolism. Overweight may be the result of overeating heavy, sugary and fatty foods, lack of exercise and hereditary predisposition, as well as lower cultural, social, psychological and emotional conditions. Some obesity may be due to disorders of the pituitary gland, thyroid, adrenal glands, gonads, pancreas and hypothalamus. Other causes may include food allergies, environmental toxins, or unbalanced metabolism.

Excess overweight or obesity can reduce longevity, premature aging, unpleasant odors, excessive sweating, shortness of breath during moderate exertion, excessive hunger and thirst, weakness, loss of vitality, loss of sexual power and mental confusion. If left unresolved, various complications such as hypertension, high cholesterol, lipomas, heart problems, hyperacidity, kidney infections, diabetes, fistula and arthritis may occur.

Ayurvedic Definition of Overweight

According to Charaka, a person is « obese » when fatty and muscular tissues drop the hips, abdomen and breasts and his vitality is less than the size of his body.

Symptoms

According to Ayurveda, an altered digestive fire produces Ama (toxins), which disrupts adipose tissue and blocks their good reform. The adipose tissue then accumulates in the body and causes overweight or obesity. The accumulation of fat aggravates Vata, which increases the appetite. So the person eats more and the vicious circle continues. Overweight can occur in people of any constitution.

Signs of presence of Vata
Many Vata people eat to protect themselves from the nervousness or anxiety that characterizes Vata prevalence.

Signs of presence of Pitta
In people with Pitta constitutions, obesity is impressive, but rare, and the weight usually fluctuates a lot. People with Pitta constitutions usually have a significant appetite. However, their metabolism is fast and they are less likely to develop obesity than people with the Kapha constitution.

Signs of presence of Kapha

People with a Kapha constitution are the most susceptible to obesity because their metabolism is very slow. Since their renal function is often weak, they tend to retain water. Excess weight is therefore mainly due to water retention rather than the accumulation of inappropriate adipose tissue. In addition, Kapha people often relieve stress or depression by eating.

Type of Diet to Be Adopted in Case of Overweight

Pro-Agni diet that involves increasing the digestive fire. Anti-Kapha or anti-Pitta diet, depending on the symptoms of the person.

Foods for weight loss in Ayurveda

The diet will be rich in astringent and spicy rasa. The spicy flavor can be found in spices, while astringency is brought by some fruits, leafy vegetables and herbal teas.

It is very important to maintain a sufficient digestive fire in the case of overweight and even at all times. This is one of the first steps. For this, drink ginger and fennel herbal teas after meals and start with a tincture of bitter plants to start the meal. Place a few drops under the tongue 15 minutes before the meal to allow the liver to evacuate enough bile to capture the fat of the next meal and digest them well.

It is advisable to observe a fast of approximately 14 hours in Ayurveda, and this, for all Ayurvedic constitutions. If you sleep between 22h and 6h (so 8 hours), you just have to spread 6 hours of fasting before or after these 8 hours of sleep or the stomach is empty. This technique, known to some as intermittent fasting, allows the body to release more easily toxins in the body.

Variety of Food

Use bitter foods to stimulate liver and gall bladder work to properly digest fat and filter out toxins. Each meal can be started with a salad of rockets, spinach, parsley or sorrel.

Add apple cider vinegar as seasoning. For Kapha, the foods that speed up the metabolism is preferred: yerba mate, coffee, tea, ginger, garlic, turmeric and all other heating spices.

Do not nibble and finish your plate. Often, the portions of overweight people are above their digestive capacity. If this is the case, it will be important to reduce the portions by starting to leave a little food on the plate. As time goes by, the person will use less and the portions will decrease.

Foods to Avoid

Sweet rasa foods. Sweet and cold foods are strictly not recommended. Refined sugar is absolutely forbidden while carbohydrates are to be reduced as much as possible. Potatoes, root vegetables and whole wheat cereals are long digestible and do not make it easy for Agni to work in a case of obesity. We must avoid them.

Fatty foods are also to be avoided. No frying, trans fat, hydrogenated oils can be consumed. Avoid heavy foods, such as all animal proteins (milk, egg, meat, fish, cheese), as well as food combinations that are difficult to digest.

In the same meal, do not mix meat with carbohydrates. The meat will combine with vegetables. Carbohydrates will also combine with vegetables.