Le millepertuis contre la dépression

La dépression est un trouble médical qui peut toucher n’importe qui, à n’importe quel moment. Elle est accompagnée de nombreux symptômes émotionnels, cognitifs, physiques et comportementaux. Elle se manifeste, entre autres, par de la tristesse, un sentiment d’inutilité, des difficultés à prendre des décisions, de la fatigue, un manqué d’énergie. Les personnes dépressives ont un déficit ou un déséquilibre de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine. Ce déficit perturbe la communication entre les cellules nerveuses du cerveau. De nombreuses études ont montrées que les personnes dépressives ont généralement plus de carences en vitamines que les personnes qui ne sont pas en dépression. De nombreux individus sont en carences sans le savoir, puisque les symptômes de carence physiques (anémie, palpitations cardiaques, stérilité, nécrose du foie, décalcification…) mettent parfois plusieurs années avant de de déclarer.

Le millepertuis, Hypericum perforatum, fait partie de la famille des hypéricacées ou clusiacées. La principale substance active du millepertuis serait l’hyperforine. Elle serait d’ailleurs aussi responsable de la plupart des interactions du millepertuis avec de nombreux médicaments.

Le millepertuis est un puissant antidépresseur naturel contre la dépression légère à modérée. Il soulage partiellement ou totalement les symptômes. Il est même efficace contre la dépression hivernale ayant des effets comparables à la photothérapie. Les personnes qui vivent une « mauvaise période » pourraient elles aussi en prendre. On observe les effets de la plante au bout de trois semaines. Les données sur l’efficacité des extraits standardisés de millepertuis sont convaincantes. Plusieurs méta-analyses ont conclu que l’extrait de millepertuis est plus efficace qu’un placebo et qu’il l’est autant que les antidépresseurs de synthèse. Les antidépresseurs auxquels on a comparé le millepertuis comprennent aussi bien ceux du type fluoxétine (Prozac®) que le citalopram (Celexa®). Le millepertuis s’est également révélé efficace et sans danger à long terme pour prévenir une rechute. Il faut prévoir 4 semaines avant que les effets se manifestent pleinement.

Le millepertuis serait aussi efficace chez les patients souffrant de troubles psychosomatiques. À raison de 300 mg 2 fois par jour pendant 6 semaines, l’extrait de millepertuis a été plus efficace qu’un placebo pour soulager les symptômes de la maladie. Le millepertuis s’est aussi montré efficace contre la dépression atypique.La dépression atypique se caractérise notamment par des sauts d’humeur, une consommation excessive d’aliments sur une courte période et une somnolence durant la journée. D’autres plantes telles que la verveine, camomille, valériane, verveine et passiflore sous forme d’infusion peuvent aider à calmer les états dépressifs et certains troubles psychosomatiques.

Published by

Jenny Adama

Auteure de la Bible des régimes et du Petit livre bleu du bleuet, Jenny Solmy a terminé ses études en naturopathie en 2014 à Montréal. Dîplomée en cuisine et pâtisserie, elle s'est toujours passionnée pour l'ayurvéda et les médecines traditionnelles. En 2013, elle obtient son dîplome en Nutrition ayurvédique auprès de l'International Academy of Ayurved à Pune en Inde et approndi ses études à Montréal à l'Espace Ayurvéda, où elle enseigna en plus de faire des consultations ayurvédiques. Jenny enseigne la nutrition ayurvédique depuis 2014.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.