Sauté pois chiches, kale et concombre amer

J’ai crée cette recette très simple qui s’adresse à 100% à Pitta. Plus le plat est riche en chlorophyle, plus il sera bon pour équilibrer Pitta!

Le concombre amer est plutôt méconnu alors qu’en fait, contrairement aux concombres dits « doux », c’est un légume/fruit autochtone. Les concombres sont naturellement amers.

J’adore énormément les concombres amers! Et c’est mon Pitta qui parle. Cette recette est tout simplement parfaite pour ce dosha pour les raisons suivantes : l’amertume du concombre amer assèche l’onctuosité (gras) de Pitta, les protéines des pois chiches supportent le feu de Pitta, le kale et le céleri apportent des minéraux, quant à l’avocat, il est nourrissant et refroidissant.

Indrédients pour 2 personnes

  • 5 branches de kale
  • 1 tasse de pois chiches cuits
  • 1 concombre amer
  • 3 branches de céleri
  • 1 avocat
  • 1/2 oignon (optionnel car pas nécessaire pour Pitta)
  • 1 c. à thé de graines de cumin
  • 1 c. à thé de graines de fenouil
  • Huile d’olives de qualité

Préparation

Faire revenir le concombre amer émincé avec les graines de cumin, les graines de fenouil et l’oignon émincé (optionnel).

Une fois légèrement revenu, ajouter les pois chiches, puis le kale. Mélanger. Ajuster l’assaisonnement.

Sortir du feu. Ajouter le céleri émincé et l’avocat coupé en petits morceaux.

Aliments pour Pitta

L’alimentation de Pitta est essentiellement centrée sur des aliments frais, consistants et riches en minéraux et vitamines. Voici un aperçu de l’alimentation qui lui est conseillée.

Aliments conseillés pour équilibrer le Pitta

Céréales les céréales sont essentielles à Pitta car elles vont l’aider à s’alourdir. On privilégiera le riz brun, le millet.
Fruits il est conseillé de choisir des fruits de refroidissement aux saveurs sucrées et non acides, telles que les poires, le cantaloup, le melon et les raisins
Haricots et légumineuses les légumineuses sont considérées comme astringentes. Par conséquent, elles conviennent très bien à Pitta qui pourra se tourner vers les haricots mungo, les haricots noirs et les pois chiches.
Huiles Pitta est naturellement gras, il devra éviter de manger trop gras et se tourner vers des huiles telles que le tournesol, l’avocat, la noix de coco et le ghee.
Noix et graines Elles sont à consommer avec modération en raison de leur onctuosité (gras).
Laitages le lait lui convient. Les produits laitiers au goût salé ou aigre et ceux vieillis sont à éviter.
Légumes Pitta va privilégier les légumes pas trop acides et riches en minéraux (légumes verts) : les  asperges, les concombres, la patate douce, le persil, le brocoli, toutes les variétés de choux et la laitue.
Viande le régime végétarien est idéal pour Pitta. La viande, le poisson et les œufs sont chauffants. Il est possible pour lui de manger du poulet ou de la dinde en quantité très limitée. Le poisson est recommandé en même quantité.
Sucre les substances sucrées naturelles vont convenir à Pitta. On parle du sirop d’érable et du stévia notamment.
Épices Pitta va privilégier les épices tièdes et refroidissants : la cardamome, la menthe et le cumin. Les herbes aromatiques telles que la coriandre fraîche, la menthe, le persil ou le romarin sont vivement conseillés.
Boissons Les tisanes amères (romarin, artichaut, bardane), les tisanes à la menthe ou aux graines de fenouil.

Aliments fortement déconseillés pour Pitta

  • Réchauffant : viande, alcool, saveur vinaigrée, saveur salée, piquant.
  • Stimulants : café, thé, alcool, piquant, boisson énergétique, etc.
  • Fermentés : olives, choucroute, légumes fermentés, etc.
  • Acides : vinaigres, tomates, citron, pamplemousse, ananas, etc.
  • Trop léger : salade, repas de fruits, soupe sans accompagnement, etc.

Maigrir avec l’ayurvéda quand on est en surpoids

 

 

Maigrir peut s’avérer un vrai challenge. Certaines personnes y réussissent facilement, tandis que d’autres ont beaucoup de difficultés à maigrir. En ayurvéda, cette différence s’explique notamment par la constitution des personnes, leurs doshas. En effet, chez les personnes à fortes domination Vata, la perte de poids est plus facile que chez les personnes à dominance Kapha. Puisque chaque individu est différent en ayurvéda, il est très important d’adapter le régime alimentaire lorsque l’on souhaite maigrir. Avant de voir comment procéder pour maigrir avec l’ayurvéda, il est important de comprendre comment le corps fonctionne dans les cas d’excès de poids et d’obésité selon la médecine ancestrale qu’est l’ayurvéda.

 

Comprendre le surpoids

Le surpoids ou l’obésité (Sthaulya) est un trouble métabolique commun et l’une des plus anciennes maladies documentées. En ayurvéda, dès 1500 av. J.-C., le Charaka Samhitâ décrit le surpoids comme un trouble du métabolisme des graisses. Le surpoids peut être le résultat de la suralimentation d’aliments lourds, sucrés et gras, du manque d’exercice et de prédisposition héréditaire, ainsi que de conditions culturelles, sociales, psychologiques et émotionnelles plus basses. Certaines obésités peuvent être dues à des troubles de l’hypophyse, de la thyroïde, des glandes surrénales, des gonades, du pancréas et de l’hypothalamus. Les autres causes peuvent inclure des allergies alimentaires, des toxines environnementales ou un métabolisme déséquilibré.

L’excès de poids excessif ou l’obésité peuvent réduire la longévité, le vieillissement prématuré, les odeurs désagréables, la transpiration excessive, l’essoufflement lors d’efforts modérés, la faim et la soif excessives, la faiblesse, la perte de vitalité, la perte de pouvoir sexuel et la confusion mentale. Si elles ne sont pas résolues, diverses complications telles que l’hypertension, l’hypercholestérolémie, les lipomes, les troubles cardiaques, l’hyperacidité, les infections du rein, le diabète, la fistule et l’arthrite peuvent survenir.

Définition ayurvédique du surpoids
Selon l’ayurvéda, un feu digestif altéré produit de l’Ama (toxines), ce qui perturbe les tissus adipeux et bloque leur bonne réforme. Les tissus adipeux s’accumulent ensuite dans le corps et provoquent le surpoids ou l’obésité. L’accumulation de graisse aggrave Vata, ce qui augmente l’appétit. Donc, la personne mange plus et le cercle vicieux continue. Le surpoids peut survenir chez les personnes de toute constitution.
Symptômes
Selon Charaka, une personne est «obèse» lorsque les tissus adipeux et musculaires font retomber les hanches, l’abdomen et les seins et que sa vitalité est inférieure à la taille de son corps.
Signes de présence du Vata De nombreuses personnes Vata mangent pour se protéger contre la nervosité ou l’anxiété qui caractérisent la prédominance Vata.
Signes de présence du Pitta Chez les personnes avec les constitutions de Pitta, l’obésité est impressionnante, mais rare, et le poids fluctue généralement beaucoup. Les personnes avec des constitutions Pitta ont généralement un appétit important. Cependant, leur métabolisme est rapide et ils ont moins tendance à développer l’obésité que les personnes ayant la constitution Kapha.
Signes de présence du Kapha Les personnes ayant une constitution Kapha sont les plus sensibles à l’obésité car leur métabolisme est très lent. Leur fonction rénale étant souvent faible, ils ont tendance à retenir l’eau. L’excès de poids est donc principalement dû à la rétention d’eau plutôt qu’à l’accumulation de tissu adipeux inapproprié. En outre, les personnes Kapha soulagent souvent le stress ou la dépression en mangeant.
Type de régime à adopter en cas de surpoids
Régime pro-Agni qui consiste à augmenter le feu digestif. Régime anti-Kapha ou anti-Pitta, selon les symptômes de la personne.
   
Épices
Épices chaudes : cayenne, gingembre, poivre, noix de muscade, cannelle, clou de girofle.
   

Les aliments pour maigrir en ayurvéda

Le régime sera riche en rasa astringent et piquant. La saveur piquante pourra être trouvée dans les épices, tandis que l’astringence sera apportée par certains fruits, les légumes feuillus et les tisanes.

Il est très important de maintenir un feu digestif suffisant dans le cas de surpoids et même en tout temps. C’est là une des premières étapes. Pour cela, buvez des tisanes de gingembre et fenouil après les repas et commencez par une teincture de plantes amères pour commencer le repas. Placez quelques gouttes sous la langue 15 minutes avant le repas pour permettre au foie d’évacuer assez de bile pour capturer les gras du prochains repas et de bien les digérer.

Il est conseillé d’observer un jeûne d’environ 14 heures en ayurvéda, et ce, pour toutes constitutions ayurvédique. Si vous dormez entre 22h et 6h (donc 8 heures), il vous suffit de répartir 6 heures de jeûne avant ou après ces 8 heures de sommeil ou l’estomac est vide. Cette technique, connue chez certains comme le jeûne intermittent, permet au corps de ce libérer plus facilement des toxines présentes dans le corps.

VARIEZ VOTRE ALIMENTATION

Privilégiez les aliments amers pour stimuler le travail du foie et de la vésicule biliaire afin de bien digérer les gras et filtrer les toxines. Chaque repas pourra être débuté par une salade de roquettes, épinards, persil ou encore oseille.

Ajoutez du vinaigre de cidre de pommes en assaisonnement. Pour les Kapha, les aliments qui accélèrent le métabolisme sont à privilégier : yerba maté, café, thé, gingembre, ail, curcuma et toutes les autres épices chauffantes.

Ne grignotez pas et ne finissez pas votre assiette. Souvent, les portions des personnes en surpoids sont au-dessus de leur capacité digestive. Si cela est le cas, il sera important de diminuer les portions en commençant pas laisser un peu de nourriture dans l’assiette. Au fur et à mesure, la personne se servira moins et les portions diminueront.

ALIMENTS À ÉVITER

Les aliments au rasa doux. Les aliments sucrés et froids sont strictement déconseillés. Le sucre raffiné est absolument interdit tandis que les glucides sont à diminuer le plus possible. Les pommes de terre, les légumes racines et les céréales au blé entier, sont longs à digérer et ne facilitent pas l’action d’Agni dans un cas d’obésité. Il faut donc les éviter.

Les aliments gras sont également à éviter. Aucune friture, gras trans, huiles hydrogénés ne peuvent être consommés. Éviter les aliments lourds, tel que toutes les protéines animales (lait, œuf, viande, poisson, fromage), ainsi que les combinaisons alimentaires difficiles à digérer.

Dans un même repas, ne pas mélanger de la viande avec des glucides. La viande se combinera avec des légumes. Les glucides se combineront elles aussi avec des légumes.

Résumé : Maigrir en ayurvéda quand on est en surpoids
1. Observez un jeûne de 14h à 16h chaque jour.   2. Consommez une portion de saveurs amer et astringent durant vos repas. 3. Buvez une tisane digestive après chaque repas. 4. Limitez votre consommation d’aliments que votre corps a de la difficulté à digérer. 5. Augmenter votre métabolisme avec l’exercice physique, le brossage à sec et le yoga.