Cannelle en Ayurvéda

En cuisine ayurvédique la cannelle est présente dans beaucoup de plats et breuvages médicinaux. Comme toute épice, la cannelle est avant tout médicinale. Elle est l’une des épices reines de l’Ayurvéda.

Les rasas (goûts) de la cannelle sont doux, piquant et amer. C’est une épice chauffante, légère et facile. Facile est une qualité qui n’est pas dans la liste des 20 principaux gunas, et qui signifie Facile dans l’organisme, comme facile à digérer. La cannelle facilite la digestion. Elle est excellente pour Vata et Kapha Doshas, mais chauffante pour Pitta.

Le cinnamaldéhyde de la cannelle est un composé organique qui donne à la cannelle sa saveur et son odeur. On le considère piquant car c’est un irritant cutané. L’huile essentielle d’écorce de cannelle est composée à 90% de cinnamaldéhyde.

Le cinnamaldéhyde possède des propriétés antimicrobiennes. Il a été prouvé à plusieurs reprises qu’il améliore la santé métabolique ce qui aide la digestion du Kapha Dosha. Le cinnamaldéhyde agit directement sur les adipocytes en les incitant à commencer à brûler de l’énergie grâce à un processus appelé thermogenèse.

Pour ces valeurs nutritionnelles, la cannelle est riche en manganèse, en fer, en calcium et pour ces vitamines, elle contient de la vitamine A, E, C et B9.

Dans les mélanges d’épices, la cannelle est bien sûr présente dans le Apple pie spice, le Cinq épices chinoises, le Ras el hanout (désolée si je le prononce mal) qui est originaire du Moyen-Orient, et bien sûr, le Tikka Masala.