Curcuma en ayurvéda

Le curcuma est une racine très utilisée dans la cuisine en ayurvéda. Chauffant, on l’utilise en poudre ou fraîche pour agrémenter les plats. En ayurvéda, le curcuma est ajouté en poudre dans l’eau de cuisson du riz basmati. Le curcuma constitue la base de nombreux curry (mélanges d’épices réduit en poudre et dont le curcuma est le principal colorant).

Quelques curry célèbres contenant du curcuma
  • Achari curry : curcuma, fenugreec, graines d’oignion noir, poudre de chili, fenouil, cumin et graines de moutarde
  • Bombay curry : poudre d’ail, piment vert, curcuma, gingembre, cumin, graines de coriandre, poudre de piments
  • Ceylon curry : noix de coco, lime, curcuma
  • Vindaloo curry : paprika, cardamome, cumin, curcuma, clou de girofle, cannelle, graines de coriandre
  • Maharashtra : poudre d’arachide, curcuma, cumin, poivre
  • Madras : gingembre, paprika, curcuma, tamarin, anis, assa-fœtida

Le curcuma est utilisée pour traiter les troubles digestifs et pour soulager les maladies inflammatoires comme l’arthrite ou l’arthrose par exemple. Les compléments alimentaires de curcuma contiennent des curcuminoïdes, de puissants antioxydants. Pour en savoir plus sur l’action de la curcumine, visitez mon article ici. Il est conseillé de consommer le curcuma lors d’un repas, afin de faciliter son absorption. Il peut être complémenté de poivre et de gingembre afin d’être mieux absorbé.

En ayurvéda, on utilise le curcuma tant en interne qu’en externe. Pour enlever la douleur osseuse, par exemple, on peut appliquer une pâte de curcuma et  de bois de sandal sur la partie concernée. En interne, il est facile de prendre le curcuma en tisane sous cette forme : infuser de 1 g à 1,5 g de poudre de curcuma dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Le fameux lait d’or est aussi une bonne manière de consommer le curcuma. Pour cette recette, il suffit d’ajouter 1/2 c. à thé de curcuma en poudre dans 1 tasse de lait (animal ou végétal), avec du sirop d’érable ou du miel. D’autres épices comme la cardamome ou la cannelle peuvent être ajoutées.

mon curcuma

L’ayurvéda considère le curcuma comme sattvic. Personnellement, je préfère l’utiliser frais à des fins médicinales. Je le hache comme de l’ail et je le mets frais dans mon riz, mes salades et mes mélanges de légumes. Il est parfait en poudre dans les soupes, les sauces et la plupart des plats chauds.

Portait du curcuma selon l’ayurvéda
  • Rasa (goût) : amer et légèrement piquant
  • Gunas (qualités): léger, sec, clarifiant
  • Virya (effet chaud ou froid pendant la digestion) : chaud
  • Vipaka (effet lorsque excrété du côlon) : piquant
  • Prabhava (cause inconnue): anti-inflammatoire
Vata

Le curcuma convient à Vata. Le curcuma est chauffant et améliore la digestion. Dans ce sens, il aidera Vata. Mais le curcuma agit beaucoup sur la circulation sanguine. Il risque donc d’augmenter le Vata à forte dose. Il est donc conseiller à Vata de consommer une petite quantité de curcuma, et ce, de manière ponctuelle.

Pitta

Le curcuma peut convenir à Pitta en quantité modérée. On dit souvent que le curcuma est tridoshique (convient au 3 doshas), mais il est tout de même chauffant et augmente le métabolisme. Pour cette raison, Pitta devra en modérer la consommation. L’effet anti-inflammatoire du curcuma sera intéressant pour Pitta qui pourra le consommer en poudre.

Kapha

Le curcuma sera excellent pour Kapha. Il l’aidera à mieux digérer, à augmenter son métabolisme, mais aussi à augmenter son Agni (feu digestif). Le curcuma est aussi bon pour éliminer l’excès d’eau du corps et est un bon décongestionnant. Il est donc un vrai allié pour Kapha qui pourra même le croquer frais.