Tartines shitaké et pleurotes

Pour faire différent et toujours gourmand, j’ai préparé ces tartines forestières qui, comme l’appellation l’indique, sont faites avec des champignons et des oignons. Rien de bien compliqué dans ces tartines inspirées de la cuisine de type brasserie française. Elles sont très faciles à réaliser. Mais il faut d’abord avoir des ingrédients de qualité pour les réaliser, car tout le plaisir gustatif vient de là.

J’ai acheté le pain noix de Grenoble et pistaches chez Arhoma car leurs pains spéciaux sont excellent avec de bonne croûtes épaisses et des miettes qui tombent quand on coupe le pain (signe de qualité). J’ai utilisé le fromage végétal à gratiner de Gusta que j’ai fait fondre dans un peu d’eau pour le rendre légèrement liquide.

Pour ces tartines forestières, j’ai utilisé des champignons shitakés frais, des pleurotes fraîches et des chanterelles que j’ai hydraté à l’eau. Après avoir coupé mes tranches de pain, j’ai frotté les tranches avec de l’ail, puis j’ai ajouté un filet d’huile d’olive dessus avant de faire griller des deux côtés. J’ai fait revenir l’oignon, puis les champignons, puis l’ail. J’ai déglacé au vinaigre de framboises, puis j’ai ajouté du persil. Au dressage, j’ai terminé avec un filet de fromage végétal fondu et puis des pistaches concassées pour donner un peu de croquant à ma tartine. Voilà.

Ça se mange à la fourchette préférablement et avec une salade.

Ayurvéda : Les champignons sont parfaits pour Kapha. Le pain grillé aussi est bon pour lui. Les Vata n’auront pas besoin de faire griller le pain, quand aux Pitta, pensez à ajouter une bonne salade verte en accompagnement.

Tarkari Padartha

Le Tarkari Pardartha est un plat de légumes baignant dans une savoureuse purée de sauce tomate, cajous et lait de coco généreusement épicés. Originaire de la région de Mangalore, le  est un plat en sauce qui s’accompagne de riz basait ou de pain naan.

Cette recette conviendra parfaitement aux personnes de nature Vata car les épices qui apportent de la chaleur ainsi que l’onctuosité du plat participeront à l’équilibre de Vata.

Ayurvéda : Les personnes à dominance Kapha pourront diminuer la quantité de pâte de cajou et de lait de coco dans la recette, tandis que les Pittas pour prendre une petite portion de ce plat à cause de la présence des tomates qui les chaufferont et qui apportent la saveur acide.

 

Ingrédients du Tarkari Padartha pour 4 personnes

  • 1 tasse de carrotes
  • 1 tasse de petits pois
  • 1 tasse de chou-fleur ou brocolis
  • 2 petits pommes de terre (bébé)
  • 3 tasses de purée de tomates fraîche

Sauce

  • 1 c. à table d’huile de noix de coco
  • 1 c. de graines de moutarde pillés grossièrement
  • 2 piments de Cayenne
  • 2 c. à thé de feuilles de curry broyées
  • 1 c. à thé de graines de coriandre pillés grossièrement
  • 1/2 tasse de pâte de cajou
  • 2 tasses de tomates broyées
  • 1 pincée de graines de cumin
  • 2 pincées de sel de l’Himalaya
  • 1/2 c. à thé de curcuma en poudre
  • 1/2 c. à thé d’asafoetida
  • 1/2 tasse de noix de coco

 

Préparation du Tarkari Padartha

–Coupez les carottes et pommes de terre en moyen cube.

–Faites-les cuire à la vapeur avec les brocolis (ou chou-fleur) durant 10 minutes.

–Dans une poêle, faites chauffer l’huile de noix de coco. Ajoutez les graines de moutarde, les feuilles de curry, le piment, le cumin, les graines de coriandre. Faites chauffer 1 minute et remuez en permanence.

–Ajoutez la pâte de cajou et les tomates broyées. Mélangez. Laissez cuire à feu moyen pendant 3 minutes en remuant très souvent. Ajoutez le curcuma et l’asafoetida. Mélangez.

–Enlevez le piment de Cayenne.

–Ajoutez les légumes cuits à la vapeur. Ajoutez le sel. Laissez cuire 10 minutes à feu doux/moyen en renouant de temps en temps.

–Ajoutez les petits pois et le lait de coco. Cuire 1 minute et éteindre le feu.

–Servez aussitôt. Décorer avec des graines de Nigelle.

Carrés aux pois chiches et à la cannelle

Ces carrés aux pois chiches et à la cannelle m’ont vraiment convaincu de préparer plus de desserts avec des légumineuses! Ils ont aussi bien plu autour de moi! En plus, ils sont sans gluten, sans lactose, sans oeufs, sans huiles.

En plus de ne pas être riches en sucre (sauf si on en ajoute plus), ils sont moelleux et nourrissants. Préparer des carrés avec des légumineuses est une façon savoureuse de manger des fibres et du fer. J’ai mis des noix de Grenoble dans cette recette, mais des pistaches auraient autant fait l’affaire!

Ces carrés conviendront aux trois doshas. Peu sucrés, sans gluten, vegan et faible en gras, ils seront faciles à digérer pour tous. 😉

Ingrédients

  • 1 boîte de pois chiches (rincés et égouttés)
  • ¼ tasse d’avoine sans gluten
  • ⅔ tasse de sucre de noix de coco
  • ¼ tasse de sirop d’érable
  • 1 c. à thé de cannelle moulue
  • ½ c. à thé de poudre à pâte
  • 2 pincées de sel
  • ¼ tasse de noix de Grenoble hachées

Préparation

Préchauffez le four à 350 degrés F.

Dans un moule carré, placez du papier parchemin.

Rincez les pois chiches.

Dans un robot culinaire, versez tous les ingrédients sauf les noix. Broyez en une pâte assez lisse.

Versez la pâte dans le plat et ajoutez les noix hachées.

Cuire de 25 à 30 minutes en vérifiant la cuisson avec un cure dent.

Laissez refroidir avant de couper en carré.

Pain sans farine

 

Cela faisait longtemps que je voulais faire la recette de pain aux noix et aux graines sans gluten de Prana. Des fois, y’a des trucs comme ça qu’on retarde. J’ai été agréablement surprise du résultat. Le pain est très, très nutritif, croquant et il sent très bon quand on le fait réchauffer!

Lors de la préparation, on à tendance à croire que le pain va s’émietter, puisque l’intégralité des aliments sont des noix et des graines. Mais grâce au psyllium et aux graines de chia, l’eau ajoutée va les faire gonfler et l’intégralité des ingrédients formeront une pâte. Donc en plus, ce pain est riche en fibres!

J’ai mangé ce pain aux noix et aux graines au déjeuner. Bien sûr, je ne l’ai pas tartiné de beurre d’amandes vu la quantité de noix et de graines qui se trouvent dans ce pain! Par contre, pour équilibrer avec les goûts “doux” et “lourd” des noix et graines, j’ai utilisé une compote de rhubarbe qui est acide et légère. Un bien bon mélange!

Au niveau de l’ayurvéda, cette recette cible un peu plus les papilles de Pitta. Très riche en fibres, ce pain sera parfait pour lui. Pour Vata, ce pain lui conviendra car il reste légèrement onctueux. Cependant, il y a beaucoup d’ingrédients différents et cela peut compliquer sa digestion, voire même lui donner des gaz. Pour Kapha, ce pain peut être trop nourrissant pour lui, mais une tranche fera l’affaire. Cependant, sa lente digestion pourra faire qu’il ne faudra pas qu’il en mange plus.

 

Ingrédients du pain aux noix et aux graines

  • 1 tasse de graines de tournesol
  • 1/2 tasse de graines de citrouille
  • 1/2 tasse de graines de lin
  • 1/2 tasse d’amandes
  • 1/2 tasse de noisettes
  • 1/3 de tasse de graines de sésame
  • 3 c. à table de graines de chia
  • 3 c. à table de huile de noix de coco
  • 2 c. à table de sirop d’érable
  • 1 c. à thé de sel dHimalaya
  • 1 poignée de canneberges  séchées
  • 1 tasse + 1/4 d’eau
  • 2 c. à table de psyllium en poudre

 

Préparation du pain aux noix et aux graines

Faites fondre l’huile de coco au bain marie.

Dans un grand bol, mélangez les noix, les graines, le sel, la poudre de psyllium, l’huile de coco et le sirop.

Versez l’eau et mélangez avec vos mains jusqu’à ce que tout soit parfaitement homogène.

Laisser reposer pendant une heure.

Préchauffez le four à 350°F. Dans un moule à pain rectangulaire muni d’un papier parchemin, versez le mélange de graines et cuire pendant 50 min à 1 heure (vérifier selon la coloration).

Démoulez et laissez complètement refroidir avant de la couper.

Dégustez!

 

La banane en ayurvéda

Ha…la banane… On l’aime ou on ne l’aime pas. Certains sont pleins d’énergie après une seule, d’autre se sentent ralentit et d’autres la détestent! Puisqu’on est tous différent, nos goûts et nos envies aussi! En ayurvéda, la banane est un fruit bien apprécié. Pratique, la banane est enveloppée d’une peau qui la protège de bien des ennuis.Pour cette raison, elle constitue une collation idéale à mettre dans le sac.

La banane est un fruit aux nombreuses propriétés thérapeutiques. Ses principales vertus se situent dans sa teneur en magnésium et potassium et de son action sur l’intestin. Il est malheureusement bien courant d’entendre des gens dire « la banane me constipe ». Hors, une banane ne constipera uniquement si elle est consommé à peine mûre. Une banane se mange mûre! C’est-à-dire quand elle est jaune avec de légère tâches noire parfois. Sa chaire est supposée être tendre, odorante et jaune. Une banane à point est un cadeau pour les intestins. Son goût sucré et sa légère note d’astringence vont aider à éliminer les déchets en stagnation dans l’intestin, surtout si vous ajoutez une petite pincée de cannelle ou de cardamome dessus. 🙂

La banane se consomme donc mûre et, puisqu’elle est un fruit, on la mangera en dehors des repas ou alors, quand l’estomac est vide. Elle peut être consommée avec des fruits de sa même famille, c’est-à-dire des fruits doux comme la pomme mûre, la poire mûre, la mangue mûre et sucrée, etc.

Informations nutritionnels de la banane
  • Riche en magnésium et potassium
  • Favorise le transit intestinal
  • Régule la pression sanguine
Portait de la banane (à maturité) selon l’ayurvéda
  • Rasa (goût) : madhura (sucré) et astringent (kasaya) selon la maturité
  • Gunas (qualités) : froid, lourd, onctueux, stable
  • Virya (effet chaud ou froid pendant la digestion) : Froid
  • Vipaka (effet lorsque excrété du côlon) : madhura (sucré)
  • Prabhava (cause inconnue): N.A.
  • Consommation idéale : en été

 

La banane pour Vata

Vata aura grand bénéfice à manger des bananes. Il devra les choisir mûres au risque de souffrir de constipation avec ces bananes légèrement croquantes. Ainsi, en collation, il pourra soupoudrer sa banane de cannelle ou même de cardamome. En ayurvéda, il n’est pas rare de cuire ses fruits, donc Vata pourra légèrement faire chauffer ses rondelles de bananes dans un peu d’eau et manger cette collation à la cuillère.

La banane pour Pitta

Pour Pitta, la banane est sucré, nourrissante et refroidissante. Autant dire qu’elle est parfait pour lui! Il est celui des trois doshas qui en profitera le mieux. Aucune transformation ne sera nécessaire pour lui.

 

La banane pour Kapha

La banane est malheureusement trop sucré, molle et refroidissante pour Kapha. Il devra l’éviter surtout s’il est congestionné car la banane est source de mucus et de congestion! Une moitié de banane légèrement moins mûre et donc plus astringente, saupoudrer d’épices chauffantes en poudre (cannelle, gingembre, cardamome, noix de muscade…) pourra convenir à Kapha, s’il tient tant à en manger.